VIDEO. Pourquoi la taille du mont Blanc change chaque année

Des géomètres commencent mardi une nouvelle série de mesures pour connaître la hauteur exacte du plus haut sommet d'Europe de l'Ouest.

SIMON RICOTTIER - FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le mont Blanc reste le toit de l'Europe occidentale, avec ses 4 807 mètres. Un chiffre que tout bon élève doit apprendre à l'école. Sauf que depuis sa première mesure en 1863, l'altitude du massif alpin n'a pas cessé d'évoluer. C'est pour cette raison qu'une équipe de scientifiques entame une série de nouvelles mesures du sommet, mardi 10 septembre.

L'altitude change tous les ans en fonction de la météo. Si bien que les mesures de ces dernières années placent le mont Blanc à 4 810 mètres, soit trois de plus que sa taille officielle. Tous les deux ans, une équipe de géomètres part à l'assaut du massif alpin pour vérifier si les intempéries ont creusé ou étoffé l'épaisse couche de neige recouvrant le sommet. Car si la hauteur de la roche augmente lentement, d'un à trois millimètres par an, l'épaisseur du manteau neigeux qui peut faire varier l'altitude de 15 à 20 mètres.

A priori, aucun risque cependant de voir le sommet s'affaisser à cause du changement climatique : même en été le mercure stagne au sommet aux alentours de -6 °C. Une température qui permet au mont Blanc de conserver ses neiges éternelles.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Le mont Blanc, vu de Chamonix, en Haute-Savoie.
Le mont Blanc, vu de Chamonix, en Haute-Savoie. (FRÉDÉRIC SOREAU / AFP)