Trier ses déchets, un véritable casse-tête pour les Français

L'UFC-Que Choisir publie une enquête sur la gestion des déchets ménagers en France. Sa conclusion : il faut revoir l'organisation du tri.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Trier ses déchets n'est pas toujours chose facile. "Dans quelle poubelle on doit mettre ça, ce n'est pas marqué", s'énerve une dame, qui tente de faire le tri. Résultat, "si j'ai un doute, je mets tout dans la poubelle marron", lâche-t-elle au micro de France 2.
Aujourd'hui nous ne recyclons que 23% de nos déchets, 5% de moins que la moyenne européenne.

Un surcoût pour les contribuables

Une équipe de France 2 s'est rendue dans un centre de tri aux portes de Paris. Ce sont 15 000 tonnes de déchets à recycler qui arrivent sur le tapis roulant chaque année. En théorie, seulement du papier, du carton et des emballages. Et pourtant, la réalité est tout autre : "Il y a un peu de tout. Il y a des couches, des fois, il y a des micro-ondes", explique l'un des salariés du centre.

Au total, les erreurs de tri constituent jusqu'à 20% des déchets récupérés dans ce centre... Ce qui représente surtout un coût pour les ménages. "Ces refus de tri, c'est un à deux euros de plus sur la facture du contribuable. En allant directement à l'incinérateur sans passer par la case tri, on économiserait ce surcoût de la mauvaise orientation", constate un expert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo \"Triman\", apposé sur les produits de consommation recyclables, doit entrer en vigueur au 1er janvier 2015.
Le logo "Triman", apposé sur les produits de consommation recyclables, doit entrer en vigueur au 1er janvier 2015. (ALAIN JOCARD / AFP)