Réchauffement climatique : la Mer de Glace va-t-elle disparaître ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Réchauffement climatique : la mer de glace va-t-elle disparaître ?
France 2
Article rédigé par
S. Soubane, V. Ramirez, J-C Martin, Images drones : Mont-Blanc Natural Resort - France 2
France Télévisions

Les effets du réchauffement climatique sont parfaitement visibles sur la Mer de Glace, en Haute-Savoie. Son niveau a drastiquement diminué en un an. Les scientifiques tentent de ralentir son érosion. 

C'est une fine lande de glace qui ressemble à un désert de pierre. La Mer de Glace, le plus grand glacier français, fond à vue d'œil. Entre juin et octobre 2020, il a perdu 8 mètres de hauteur. Le gris domine de plus en plus. Depuis 35 ans, Luc Moreau travaille sur la Mer de Glace et raconte l'histoire de ce géant en péril qui perd entre 5 et 10 mètres de glace par an. "Le glacier fond sur lui-même et libère des millions de pierres qui le recouvrent, cela lui donnent sa couleur grise", explique le glaciologue. Une couleur qui accélère sa fonte.

Ralentir la fonte par tous les moyens

3 500 touristes se pressent chaque jour pour admirer ce paysage et constater les effets du réchauffement climatique. Une grotte accessible aux visiteurs permet de voir l'entrée du glacier, qui ne cesse de reculer. Le lieu fascine et inquiète. "On trouve ça beau mais c'est culpabilisant, on contribue à tout ça", confie une visiteuse. Des bâches blanches réfléchissant les rayons du soleil sont installées à certains endroits pour tenter de ralentir la fonte. Mais la solution est trop coûteuse pour être généralisée. Il faut pourtant gagner du temps, car la température a augmenté de deux degrés en seulement un siècle ici, bouleversant tout l'écosystème.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.