Montagne : à l'assaut de la Mer de Glace, sur le Mont-Blanc

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Montagne : à l'assaut de la Mer de Glace, sur le Mont-Blanc
France 3
Article rédigé par
R.Moquillon, J.Jonas, A.Brodin - France 3
France Télévisions

La Mer de Glace à Chamonix offre un cadre à couper le souffle et un paradis pour les amateurs de sensations fortes. Son équilibre reste toutefois très fragile. 

À Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie), la Mer de Glace a des allures de mer bleu turquoise, aussi majestueuse qu'inhospitalière. Elle se trouve au cœur de l'immensité des Alpes, là où les neiges sont éternelles. Un écrin de glace où certains viennent chercher le repos, et quelques sensations fortes pour les vacances. Appréhender un glacier ne s'improvise pas. Un petit groupe composé de touristes français et finlandais a décidé de faire confiance à David Ravaniel, guide de haute montagne. "C'est ma 31e saison, confie-t-il aux équipes de France Télévisions. J'ai commencé ça y'a longtemps, puisque je suis la sixième génération de guide dans la famille." 

Un cadre majestueux 

Pour atteindre le glacier, il faut d'abord compter une heure de marche. La Mer de Glace recule d'année en année, et laisse apparaitre une fine couche de roche noire à mesure qu'elle fond. Lorsque le blanc de la glace se révèle enfin, il faut s'équiper avec le matériel de sécurité, et apprendre à marcher avec cinq centimètres de lame acérée. "Ce n'est pas directement intuitif, mais bon, on se laisse bien guider", confie Maxime Malmassi, un visiteur. En file indienne, les néo-alpinistes apprennent à descendre et monter, avec ou sans piolet. 

Le cadre est majestueux, mais pour mieux le savourer, il faut savoir l'appréhender. Il faut affronter les crevasses, parfois profondes de plusieurs dizaines de mètres et qui forment des cavités à explorer, à la verticale. Après huit heures d'effort, les apprentis alpinistes repartent avec des souvenirs plein la tête. Mais aussi avec une prise de conscience : les marques du réchauffement climatique sont bien visibles sur la Mer de Glace, inscrites sur la roche. Le glacier se retire de 30 mètres par an. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.