Réchauffement climatique : comment la neige marine permet de stocker du CO2 au fond des océans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Réchauffement climatique : comment la neige marine permet de stocker du CO2 au fond des océans
Réchauffement climatique : comment la neige marine permet de stocker du CO2 au fond des océans Réchauffement climatique : comment la neige marine permet de stocker du CO2 au fond des océans (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Gublin
France Télévisions
France 2
La journaliste Lorraine Gublin, présente sur le plateau du 20 Heures, jeudi 7 décembre, explique comment les océans aident à limiter les dégâts du réchauffement climatique. Elle revient sur la neige marine, qui permet de stocker du CO2 au fond des océans.

Les océans ont un rôle majeur dans la limitation des dégâts du réchauffement climatique. Présente sur le plateau du 20 Heures, jeudi 7 décembre, la journaliste Lorraine Gublin revient sur la neige marine. Il s'agit de petits points blancs qui ont l'air de virevolter au fond des mers. Cette neige marine "est précieuse, parce qu'elle permet de stocker du carbone au fond des océans", explique la journaliste. Elle se forme "à partir des phytoplanctons", ajoute-t-elle. "Ce sont des plantes, des végétaux minuscules invisibles à l'œil nu qui vivent à la surface des océans", précise Lorraine Gublin.

Du CO2 "stocké pendant des dizaines de milliers d'années"

"Comme toutes les plantes à la surface de la planète, les phytoplanctons absorbent du CO2 grâce à la photosynthèse, et quand ces planctons meurent, ils tombent tout doucement au fond des océans, et c'est ainsi que le CO2 tombe également et est stocké pendant des dizaines de milliers d'années au fond de l'eau", explique la journaliste. "Cette neige marine stockerait 20% de plus de carbone que ce qu'on estimait jusqu'à présent. Malheureusement, ça ne suffira pas à compenser les quantités de CO2 que nous émettons, alors il faut préserver cette biodiversité marine", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.