Cet article date de plus d'un an.

Martinique : des agriculteurs bravent le chlordécone pour produire bio

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Martinique : des agriculteurs bravent le chlordécone pour produire bio.
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Les Antilles françaises, dont les sols sont contaminés par le chlordécone, voient certains agriculteurs tenter le difficile passage au bio.

Dans la contamination géante au chlordécone, dans les Antilles, le rapport parlementaire est sans appel. Il indique que l'État a exposé les populations à des risques inconsidérés en tardant trop à contrôler, mais aussi à interdire, l'utilisation de ce pesticide reconnu cancérigène. Au-delà des chiffres vertigineux, avec plus de 90% des Guadeloupéens et des Martiniquais exposés, certains veulent croire à une dépollution et aussi à une agriculture raisonnée.

1% d’exploitations bio

Symbole de ce virage pris dans les méthodes de production, un exploitant a choisi de faire du biologique avec la culture du gombo, un légume typique de la cuisine créole. Mais la ferme de la famille Charleroi reste une exception en Martinique, où moins de 1% des exploitations sont bio. D'abord, il a fallu prouver que les sols n'étaient pas contaminés au chlordécone, ce qui est rare sur l'île.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.