Pesticides : manifestations contre le glyphosate

Les manifestants anti-glyphosate s’étaient donné rendez-vous dans la rue samedi 18 mai. Ils étaient des milliers réunis un peu partout en France.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Samedi 18 mai, à Lille (Nord), plusieurs centaines de personnes ont fait corps non loin des Gilets jaunes. Dans le viseur des manifestants, le géant de l’agrochimie : Monsanto, l’un des plus gros vendeurs de glyphosate, un puissant herbicide. "J’ai découvert que j’avais du glyphosate dans le corps. Je rejoins tous ceux qui sont contre les produits chimiques et qui veulent respecter la santé des gens", témoigne une manifestante.

"Une question de santé publique"

Dans le cortège, plusieurs personnalités politiques étaient présentes. Objectif de cette marche : faire bouger les lignes sur les questions climatiques. "Il faut arriver à faire comprendre à nos députés, les politiques que c’est une problématique, c’est nocif. C’est une question d’utilité publique, de santé publique", insiste Antoine Jean, porte-parole de la confédération paysanne NPDC. L’entreprise Monsanto enchaîne les condamnations ces dernières années. La justice américaine vient de lui infliger une amende record de 2 milliards de dollars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Du désherbant Roundup dans les rayons d\'un magasin de Montpellier, le 14 mai 2019.
Du désherbant Roundup dans les rayons d'un magasin de Montpellier, le 14 mai 2019. (MAXPPP)