Dangerosité du glyphosate : soupçon de plagiat sur un document européen

Le dernier rapport des autorités sanitaires de l'Europe sur le glyphosate a des similitudes troublantes avec les argumentaires de Monsanto.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un soupçon de plagiat plane sur Bruxelles. Une enquête menée par des spécialistes a décortiqué 1 000 pages du rapport des autorités sanitaires de l'Europe sur le glyphosate. Au sujet de la toxicité de l'herbicide sur l'homme, le document révèle 50% de similitudes avec l'argumentaire développé par Monsanto. Un paragraphe disqualifie même une étude sur la dangerosité du glyphosate et la juge "peu fiable", rapporte la journaliste Charlotte Gillard en plateau. Les députés européens qui ont commandé cette enquête dénoncent un manque de distance des autorités sanitaires, car ce document a pesé dans la décision d'autoriser à nouveau l'herbicide en 2017.

Des accusations rejetées par les autorités sanitaires

"Ce soir [mardi 15 janvier], l'Efsa, l'Autorité européenne de sécurité des aliments s'en défend et rejette fermement toutes ces allégations de plagiat", conclut Charlotte Gillard. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur français pulvérise du glyphosate, le 11 mai 2018.
Un agriculteur français pulvérise du glyphosate, le 11 mai 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)