Cet article date de plus d'un an.

Nord : une catastrophe écologique provoque la mort des poissons et la pollution de l'Escaut

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Nord : une catastrophe écologique provoque la mort des poissons et la pollution de l'Escaut
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La rupture d'une digue de l'usine de sucre Tereos aurait provoqué une pollution de grande ampleur, peut-être la pollution la plus importante depuis 20 ans. 

C'est une pollution qui prend de l'ampleur sur le fleuve L'Escaut, dans le nord de la France. Des tonnes de poissons sont morts, et une sucrerie est pointé du doigt. Certains biologistes parlent de la plus grande catastrophe écologique de ces vingt dernières années devant les dizaines de milliers de poissons morts flottants sur l'eau. "J'ai bien peur que ce soit 100% de taux de mortalité", confie Fabrice Breyne du service de la pêche de la région Wallonne (Belgique). 

La Belgique touchée 

À 70km de là, c'est la rupture d'une digue exploitée par la sucrerie Tereos de Thun-Saint-Martin (Nord) qui serait à l'origine du drame. 100 000 m3 d'eau de lavage de betterave se sont déversés sur le village au début du mois d'avril. "C'est une eau boueuse, tout Thun-Saint-Martin a été inondé", raconte Amour Lebeck, un riverain sinistré. Le parquet a ouvert une enquête, mais il est difficile pour l'instant de connaître l'ampleur des dégâts. La pollution a traversé la frontière, et la Belgique est désormais touchée. Tereos risque un million d'euros d'amende uniquement en Belgique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.