Les éleveurs cherchent désormais à se diversifier

Le biogaz ou encore l'éolien sont deux solutions trouvées par les agriculteurs pour se diversifier et toucher un complément de revenu.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Alors que la crise touche de plein fouet les éleveurs, certains ont trouvé la solution pour sortir la tête de l'eau. Ils n'hésitent plus à se diversifier afin de toucher un supplément de revenu. "Il y a surtout la production de biogaz par méthanisation", précise la journaliste Clémence de la Baume, sur le plateau de France 2. "Le fumier, le lisier fermentent dans de grosses cuves. Ça produit du biogaz qui lui-même sert de combustible pour faire de l'électricité", ajoute la reporter. Au total, en France, 208 exploitations produisent du biogaz.

L'éolien, une des solutions

D'autres vont même plus loin et injectent le biogaz dans le réseau de gaz naturel. Parmi elle : la ferme d'Arcy, "la première à avoir testé le procédé", note la journaliste.

L'éolien compte aussi parmi les solutions trouvées par les éleveurs, "même s'il est encore très peu développé". "Beaucoup d'agriculteurs louent leurs champs pour implanter des éoliennes mais rares sont ceux qui sont propriétaires de leurs propres éoliennes", explique la spécialiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers installent des panneaux solaires sur le toit d\'un immeuble, à Shangrao, en Chine, le 27 avril 2013.
Des ouvriers installent des panneaux solaires sur le toit d'un immeuble, à Shangrao, en Chine, le 27 avril 2013. (ZHUO ZHONGWEI / IMAGECHINA / AFP)