Cet article date de plus de dix ans.

Le marathon de Paris plus sale que la Fête de la musique

La course, qui se tient dimanche 15 avril, est la manifestation la plus sale de la capitale, devant les manifs du 1er mai et la Fête de la musique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eponges et autres déchets sur le tracé du marathon de Paris, en 2006. (DAVID MADISON / REPORTAGE / GETTY IMAGES)

Courir, une activité écolo ? Seul dans un parc, peut-être. Mais à 40 000 dans les rues de Paris, certainement pas. A l'occasion du marathon qui se tient dimanche 15 avril, plus de 40 tonnes de fruits, 456 000 bouteilles d'eau, 40 000 éponges seront "distribuées... puis jetées", additionne Le Figaro. Ce qui fait de la course la manifestation la plus sale de Paris, selon le quotidien.

Le marathon arrive en tête devant les manifestations et défilés syndicaux du 1er mai, et même devant la Fête de la musique. Suivent de près la Marche des fiertés (Gay Pride) et l'arrivée du Tour de France. Mais là, "ce ne sont plus les sportifs qui salissent, cette fois, mais les spectateurs".

Sale conjoncture, dimanche, pour les services de la Ville. En plus des coureurs-pollueurs, prompts à ne pas utiliser les 250 containers prévus pour recueillir leurs déchets, il leur faudra assurer le nettoyage de deux meetings d'envergure. A 14 heures, Nicolas Sarkozy occupera la place de la Concorde et François Hollande, le château de Vincennes. Le Figaro ne fait pas de pronostic sur le rassemblement le plus pollueur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.