Le chardon, la plante du futur ?

Cette plante qualifiée généralement de mauvaise herbe pourrait être la ressource du futur pour fabriquer des sacs en plastique végétal.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Milan comme dans toute l'Italie, le sac plastique à base de pétrole est désormais interdit. Dans le pays, les sacs sont en chardon de Sardaigne, une matière première tout à fait surprenante. Au milieu de la Méditerranée, les fermiers en cultivent 500 hectares. La récolte a lieu fin août. Tout est ensuite stocké. Les fleurs de ces chardons recèlent un trésor, aussi précieux qu'un baril de pétrole, des graines noires. De ces graines, on peut tirer une huile qui permet de fabriquer du plastique végétal, 100% biodégradables. 

Ancien site pétrolier  

Les graines prennent ensuite la direction de la bioraffinerie, un ancien site pétrolier reconverti après sa fermeture. Dans cette usine, l'huile des graines est raffinée, elle passe ensuite par des kilomètres de tuyau, des chaudières à haute pression afin d'obtenir une poudre blanche. Cette poudre blanche est la matière première des sacs en plastique végétal.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)