Cet article date de plus de cinq ans.

L'inexorable dérive du cargo "Modern Express"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Modern Express
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le "Modern Express" continue de se rapprocher de la côte landaise. Lundi 1er février, une dernière tentative de remorquage va être menée, mais les autorités ne sont pas très optimistes sur les chances d'y parvenir.

Six jours après son premier appel de détresse, le cargo Modern Express continue de dériver inexorablement. Les creux de 6 mètres ont empêché toute opération de secours ce dimanche 31 janvier. Frustrés, les secouristes en sont réduits à suivre la trajectoire du navire à distance. La préfecture maritime a annoncé une dernière tentative de remorquage lundi matin. Mais compte tenu de l'état de la mer, le succès de cette opération n'est pas garanti.

300 tonnes de fioul de propulsion dans les soutes

Parti du Gabon vers Le Havre, le cargo transporte 3 600 tonnes de bois et des engins de travaux publics. Plus problématiques, les 300 tonnes de fioul de propulsion contenues dans ses cuves risquent d'endommager les côtes landaises en cas d'échouage. "Il y a peu de produits pétroliers stockés dans ses soutes, donc la pollution devrait être assez minime par rapport à ce qu'on a connu avec le Prestige", rassure néanmoins le maire de Messanges.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.