Inondations : le Louvre et Orsay évacuent leurs œuvres les plus menacées

Le Louvre et le musée d'Orsay, qui ont préféré garder portes closes ce vendredi, ont commencé à évacuer les œuvres entreposées dans leurs réserves et menacées par la montée des eaux de la Seine.

(Les oeuvres du Louvre sont emballées pour être transportées à l'abri © Radio France / Anne Chépeau)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Louvre et Orsay mettent leurs réserves à l'abri. Les deux musées, installés en bord de Seine, craignent que la montée des eaux ne cause des inondations dans leurs réserves, le plus souvent installées en sous-sol.

500 personnes s'affairent depuis ce matin dans le musée du Louvre pour déménager les oeuvres dans les étages supérieurs. 70% des réserves du musée, soit 250 000 œuvres allant du tableau au fragment archéologique, se trouvent en zone inondable. 7 500 mètres carrés de salles d'expositions risquent également de se retrouver sous les eaux.

Heureusement, le Louvre est doté depuis 2002 d'un plan de prévention des risques d'inondation. Un employé du musée est dédié à la surveillance des crues de la Seine, et une liste des œuvres à remonter avec un ordre de priorité a été établie.

(Chaque oeuvre est soigneusement emballée avant transport © Radio France / Anne Chéreau)

Un déménagement des réserves en 2019

Des exercices d’évacuation sont organisés régulièrement avec le personnel. Le dernier a eu lieu le 8 mars. Enfin, dans les réserves, des dispositifs pour retarder la montée de l’eau ont été installés notamment des pompes de relevage. Malgré tout, le musée a prévu de déménager ses réserves à Liévin, près du Louvre Lens en 2019, pour mettre à coup sûr ses chefs d’œuvre à l’abri.

Du côté du musée d'Orsay, on a aussi commencé à mettre les réserves à l'abri. Ses portes resteront d'ailleurs fermées jusqu'à mardi. Le musée des Arts décoratifs, situé près du Louvre, a lui aussi pris ses précautions et mis à l'abri des pièces de ses collections. 

Le Grand-Palais a lui fermé ses portes vendredi à 14h30 par mesure préventive.

La ministre de la Culture, Audrey Azoulay, et les responsables des institutions culturelles publiques touchées par la montée des eaux se sont réunis ce vendredi après-midi.

A LIRE AUSSI ►►► Inondations : suivez la situtation en direct