Climat : Greta Thunberg "espère pouvoir assister" à la COP26 maintenant que tous les participants "se verront offrir un vaccin"

La militante suédoise avait annoncé en avril renoncer à l'événement pour protester contre l'accès inéquitable aux vaccins contre le Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La militante pour le climat Greta Thunberg, près de la montagne Ahkka, en Laponie, dans le nord de la Suède, le 13 juillet 2021. (CARL-JOHAN UTSI / TT NEWS AGENCY / AFP)

La figure de la lutte contre le changement climatique Greta Thunberg a annoncé vendredi 20 août qu'elle espérait désormais pouvoir se rendre à la grande conférence sur le climat COP26 de Glasgow (Ecosse) en novembre prochain. "J'ai entendu dire que tous les participants se verraient offrir un vaccin – alors, si cela est considéré comme sûr, j'espère pouvoir y assister", a-t-elle déclaré lors d'une manifestation devant le Parlement suédois à Stockholm (Suède). 

En avril, elle avait menacé de ne pas être présente à l'événement "du fait de la distribution extrêmement inéquitable des vaccins". La Suédoise, âgée de 18 ans, avait appelé en avril les pays riches à partager leurs doses de vaccins contre le Covid-19 avec les populations à risque dans les pays pauvres "plutôt que de vacciner des jeunes en bonne santé""Si ce n'est pas possible, je suggère de repousser [la COP26] pour que tout le monde puisse y participer dans les mêmes conditions", avait déclaré la figure du mouvement "Fridays for Future" et des grèves de l'école pour le climat. 

Reportée d'un an à cause du coronavirus, la 26e Conférence des Parties des Nations unies sur le changement climatique doit se dérouler du 1er au 12 novembre à Glasgow, pour tenter de répondre à l'urgence climatique.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.