Cet article date de plus de cinq ans.

Gelées noires : des vignobles ravagés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gelées noires : des vignobles ravagés
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la nuit de lundi à mardi 26 avril, il a fait jusqu'à -6°C dans les vignes. Le vignoble a beaucoup souffert de ces gelées tardives.

Le 26 avril, des températures négatives exceptionnelles pour la saison ont ravagé la vigne naissante de Jean-Michel, producteur de Chardonnay et de Pinot noir à Gevrey-Chambertin (Côte-d'Or). Des gelées, l'homme en a connues. Mais celle-ci est particulièrement grave. Le chardonnay est exposé, car si son bourgeon meurt, il sera impossible pour la repousse de donner du raisin. Le gel occupe donc toutes les discussions.

Des conséquences à long terme ?

Un peu plus au sud, le vignoble de la Côte de Beaune, avait déjà été touché par des épisodes de grêle en 2013-2014. Après une saison de répit, ce jeune viticulteur a vu entre 80 et 100% de sa vigne mourir. Une gelée noire qui pourrait avoir des conséquences à long terme. Ludovic envisage déjà d'annuler les investissements prévus, en attendant une saison plus clémente

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.