Indre-et-Loire : des gelées noires ont détruit une partie des vignobles

En Indre-et-Loire, les gelées ont fait de gros dégâts dans les vignobles. Les pertes sont très importantes.

FRANCE 2

La vigne a souffert dans la nuit de mardi 26 à mercredi 27 en raison des fortes gelées qui ont fait exploser les bourgeons. Jean-Martin Dutour inspecte ses pieds de vigne, un peu abattu. Sur chaque rangée, presque aucun bourgeon n'a résisté au coup de froid de la nuit de mardi. - 4 degrés, une température fatale pour la vigne du viticulteur. "Le gel fait éclater les cellules et c'est exactement pareil qu'une brûlure. Ça s'est déroulé hier matin, et en 24 heures, tout est noir", indique-t-il.

Perte d'un million d'euros

Sur ces 100 hectares de Chinon, la moitié est gelé. Cette parcelle par exemple produit environ 20 000 bouteilles, ce sera 20 fois moins cette année. Le viticulteur a chiffré sa perte, elle avoisine un million d'euros. Sur la moitié des vignes de Chinon, près de la moitié des bourgeons ont été gelés. Les viticulteurs espèrent maintenant des températures plus douces dans les prochains jours pour préserver ceux qui restent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013. 
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)