Environnement : reverdir le Sahara, une idée saugrenue ?

Il y a près de 10 000 ans, le Sahara était une forêt, avant de connaître une période de sécheresse. Gilles Scherlé, auteur de la bande-dessinée "reverdir le Sahara" répond aux questions de Patricia Loison. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Sahara, tel qu'on le connaît, est un immense désert de sable. Mais 10 000 ans auparavant, l'eau y pleuvait régulièrement "du vert et des animaux, rapporte la journaliste Claire Sergent sur le plateau du 23 heures. Puis le Sahara a connu une période de sécheresse de mille ans, qui l'a profondément transformé". En Antarctique, un projet pour protéger la banquise de la fonte des glaces devrait voir le jour : "l'idée folle est de construire un mur sous-terrain qui pourrait allait de 50 à 100 mètres de hauteur et jusqu'à 120 kilomètres de longueur, pour éviter aux eaux chaudes de circuler et faire fondre la glace". 

Faire pousser des arbres dans le désert 

Gilles Scherlé est l'auteur de la bande-dessinée "reverdir le Sahara". Dans le Sahara, 3 500 hectares de forêt ont poussé ces dernières années grâce à un projet initié en 2002 et qui a duré jusqu'en 2015. "La technique, c'est l'utilisation d'une charrue qui va creuser des sillons qui vont permettre de récupérer et contenir l'eau de pluie (...) concentrée dans des cuvettes qui vont permettre aux jeunes arbres de pousser, de faire des racines et de vivre jusqu'à la prochaine saison des pluie, l'année suivante", explique Gilles Scherlé.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Les migrants ont trouvé la mort dans le désert nigérien, non loin d\'Arlit.
Les migrants ont trouvé la mort dans le désert nigérien, non loin d'Arlit. (EMILIE CHAIX / PHOTONONSTOP / AFP)