Environnement : la pénurie de sable, un enjeu écologique mondial

Plus de 40 milliards de tonnes de sable sont extraites chaque année des fonds marins, des mines et des lacs. L’essentiel sert à la construction des routes et des bâtiments. La demande est si forte que cette ressource limitée pourrait venir à manquer. 

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le sable est la ressource la plus consommée sur la planète après l’eau. Présente aussi bien dans les ordinateurs que dans le verre et les constructions, sa demande dans le monde a triplé en 20 ans. Pour renouer un château du XVIIème siècle, Line Spinnler, technicienne des Bâtiments de France, n’a pas trouvé le sable particulier dont elle avait besoin. L’enduit des murs extérieurs n’a pas pu être terminé durant l’été 2020, il lui faudra donc reprendre les travaux au printemps. Pour les artisans, c’est la course contre la montre. "Si on arrive à le trouver là, ce sera bon pour le printemps, explique Benjamin Vallet, maçon et tailleur de pierre. Si on n'arrive pas à trouver les carrières maintenant, ou que la couleur ne correspond pas, ça redécale." 

Le Covid fragilise les ressources  

Il existe trois producteurs de sable industriel en France. À 20 euros la tonne, l’extraction de cette matière est rare, et son extraction est encadrée de très près par le gouvernement pour protéger l’environnement. Les producteurs français extraient au total chaque année 7 millions de tonnes. Alors que les usines de lavage automatisées fonctionnent déjà à plein régime, la pandémie devrait faire exploser la demande mondiale de fioles de vaccin, dont le sable est l’un des composants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Environnement : la pénurie de sable, un enjeu écologique mondial
Environnement : la pénurie de sable, un enjeu écologique mondial (France 3)