Incendie en Gironde : avant des "orages secs" redoutés la nuit prochaine, le feu est "tenu mais pas fixé"

La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, a fait le point samedi à 17h30 sur l'incendie d'Hostens, qui ravage le sud du département.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un pompier s'active pour contrôler l'incendie, le 11 août 2022 à Hosteins (Gironde). (LAURENT PERPIGNA IBAN / HANS LUCAS / AFP)

Un peu d'espoir, mais aussi des craintes pour les prochaines heures. L'incendie à Hostens (Gironde), près de Landiras, est "tenu mais pas fixé", a déclaré samedi 13 août la préfète du département, Fabienne Buccio, lors d'un point presse en fin d'après-midi.

Depuis deux jours, les flammes, qui ont ravagé 7 400 hectares de pins à la limite entre la Gironde et les Landes, ne progressent pas. Mais la météo prévue la nuit prochaine inquiète les autorités. "Nous avons un souci météo : les orages qui nous sont annoncés sont des orages secs. Sans pluie mais avec de la foudre qui va tomber au sol, précise la préfète. Je préfère être honnête : la nuit pourrait bien être difficile."

Des orages à partir de 21 heures

Les premiers orages sont annoncés aux alentours de 21 heures par les services météorologiques. Les rafales de vent pourraient atteindre jusqu'à 60 km/h dans la soirée.

En France, les surfaces des zones ravagées par les incendies sont trois fois plus importantes que la moyenne annuelle des dix dernières années, et l'année 2022 bat des records dans l'Union européenne depuis le début des relevés, en 2006. Dans un contexte de réchauffement climatique, la sécheresse historique que connaît une bonne partie du continent européen augmente les risques de feux de forêt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise climatique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.