Climat : un accord historique pour éliminer les gaz HFC trouvé à Kigali au Rwanda

C'est un accord qualifié d'historique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Après sept ans de négociations, près de 200 États réunis au Rwanda se sont entendus pour faire disparaître progressivement les gaz HFC.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un accord adopté par 197 pays. L'accord de Kigali (Rwanda) programme l'élimination d'ici une trentaine d'années d'une famille de gaz extrêmement nocifs pour le climat : les HFC, les hydrofluorocarbures. Les HFC sont des gaz à effet de serre utilisés dans les réfrigérateurs, les aérosols, les climatiseurs et les mousses isolantes.

L'accord de Kigali est juridiquement contraignant

Ils remplacent depuis les années 90 d'autres gaz nocifs, responsables, eux, de la destruction de la couche d'ozone. Moins nuisibles pour la couche d'ozone, les HFC ont un effet redoutable sur le réchauffement climatique. Les négociateurs de Kigali comptent bien éviter leur augmentation. Leur accord prévoit un calendrier précis pour l'élimination des gaz HFC d'ici 2047. L'accord de Kigali est juridiquement contraignant, il prévoit des sanctions en cas de non-respect.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire d\'Etat américain, John Kerry, prononce un discours, lors d\'un sommet des Etats signataires du Protocole de Montréal, à Kigali (Rwanda), le 14 octobre 2016.
Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, prononce un discours, lors d'un sommet des Etats signataires du Protocole de Montréal, à Kigali (Rwanda), le 14 octobre 2016. (CYRIL NDEGEYA / AFP)