VIDÉO. Projet minier de la Montagne d'or : Yannick Jadot demande au gouvernement "de dire qu'il n'y aura pas de mine à ciel ouvert en Guyane"

"Ce que [le gouvernement a] enterré, c'est le projet en l'état actuel. Il ne remet pas en cause les projets de mines à ciel ouvert", déplore le député européen.

franceinfo
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Ce qu'ils ont enterré, c'est le projet en l'état actuel. Ils ne remettent pas en cause les projets de mines à ciel ouvert", a dénoncé sur franceinfo vendredi 21 juin le député européen Yannick Jadot à propos de la position du gouvernement sur le projet de Montagne d'or en Guyane. Il a estimé que ce projet était "une catastrophe écologique, humaine et sanitaire". "La seule décision qu'on attend du gouvernement, c'est de dire 'il n'y aura pas mine à ciel ouvert en Guyane'."

Le projet Montagne d'or "n'a aucun sens écologiquement parlant, ça ne se fera pas", avait affirmé sur franceinfo le 31 mai Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. En revanche, "si un jour quelqu'un arrive avec un projet complètement différent, on le regardera avant de donner un avis, avait-elle alors nuancé.

Mesures de transition écologique annoncées par Édouard Philippe : "Où est l'accélération ?

Concernant les mesures de transition écologique annoncées par Édouard Philippe dans son discours de politique générale, Yannick Jadot estime que le Premier ministre "ne pense bouger que sous la contrainte écolo". "Où est l'accélération ?", s'est interrogé l'écologiste.

"Quand ils font des réformes de l'assurance chômage, ils fonctionnent par décrets en quelques semaines, pour des mesures profondément injustes socialement. Dès il s'agit d'écologie, on va remettre à plat, on va créer un comité, faire un conseil de défense..." Il s'est agacé : "C'est en permanence des processus qui sont mis en place pour renoncer et ne pas agir."

Au-delà du rythme des mesures, il en a surtout dénoncé la philosophie. "C'est toujours une question de rendement fiscal pour ce gouvernement." Il a estimé que le gouvernement s'interrogeait plus sur les moyens de gagner de l'argent via l'écologie. "Ce n'est jamais 'comment je construis une transition qui crée de l'emploi, qui ne rende pas plus difficile la vie des français qui sont les plus vulnérables socialement ?' Ce n'est jamais un projet."

Après le succès des écologistes aux élections européennes et à neuf mois des élections municipales en France, Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, est l\'invité de franceinfo vendredi 21 juin 2019.
Après le succès des écologistes aux élections européennes et à neuf mois des élections municipales en France, Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, est l'invité de franceinfo vendredi 21 juin 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)