Vidéo Plastique 100 % recyclé : où en est la France ?

Publié Mis à jour
BRUT
Article rédigé par

En France, seulement 28 % du plastique est recyclé. Pourtant, le pays s'est engagé à tendre vers 100 % en 2025. Alors comment atteindre cet objectif en seulement 4 ans ? Brut a posé la question à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Seulement 28 % de plastique recyclé

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili reconnaît que le plastique fait partie des matières les moins recyclées. Selon elle, un "changement d'échelle" doit s'opérer. "Les investissements que nous mettons en place, plus les filières REP doivent nous permettre d'arriver à l'objectif que nous nous sommes fixés", assure-t-elle. D'ici 2025, la France s'est en effet engagée à "tendre vers 100 % de recyclage des emballages en plastique". "Avant de recycler le plastique, ce qu'il faut, c'est d'abord diminuer le plastique à usage unique", estime-t-elle. Pour ce faire, la ministre considère qu'il est nécessaire d'investir. "C'est des centaines de millions d'euros que l'État met sur la table à travers divers outils, le plan de relance, les plans d'investissement d'avenir pour aider les industriels à changer leurs process et à faire en sorte qu'ils puissent utiliser du plastique en pensant au recyclage après", précise-t-elle.

Les plastiques jetables interdits

Plusieurs produits en plastique à usage unique sont interdits depuis janvier 2021, comme les gobelets en plastique, les pailles et les boîtes en polystyrène expansé. Pourtant, il arrive encore d'en trouver dans nos commerces. Malgré tout, Barbara Pompili estime qu'un vrai travail a été fait : "Dans aucun magasin, je ne vois des pailles en plastique." Selon la coalition d'ONG Rethink Plastic, la France fait partie des cinq bons élèves européens dans la lutte contre le plastique jetable. Mais elle note que la loi "pourrait souffrir d'un défaut d'application, notamment en ce qui concerne les contrôles et les sanctions".

Fin des emballages en 2040

Promulguée en 2020, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire prévoit la "sortie des emballages en plastique à usage unique d'ici 2040." "Les emballages en plastique, quand vous voyez ce que ça représente, c'est absolument énorme (...) Il y a d'autres emballages qui sont plus compliqués à changer, et ces emballages-là, il faut parfois prendre un peu de temps", explique Barbara Pompili. La ministre annonce avoir prévu, pour janvier, un décret, qui va interdire les emballages en plastique sur les fruits et légumes. "On est sur un milliard d'emballages par an qui vont être supprimés, mais ça ne concerne pas encore tous les emballages de fruits et légumes", reconnaît-elle. Par exemple, des alternatives d'emballages pour des fruits comme les framboises sont plus compliqués à mettre en place, raison pour laquelle une marge de temps est accordée à ces industriels. 

Un objectif intermédiaire vise 20 % de réduction d'ici fin 2025. En 2020, année de crise sanitaire, la quantité d'emballages plastique a augmenté de 2 %.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.