Une marée noire souille l'Île Maurice, le temps presse

Une course contre la montre se joue alors que les eaux sont souillées à l'Île Maurice par une gigantesque marée noire. Des tonnes d'hydrocarbure ont été déversées par un navire japonais.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une catastrophe écologique au large de l'Île Maurice. Un paradis souillé et une course contre la montre. Des hélicoptères se succèdent pour pomper au plus vite le carburant restant dans le vraquier Wakashio. Mais ces efforts sont contrariés par une mer de plus en plus agitée. Ce qui fait craindre le pire : une fissure béante qui s’agrandit dans la coque.

Des milliers de Mauriciens mobilisés

Le navire échoué avec encore 3 000 tonnes d’hydrocarbure à son bord risque de se briser en deux. À terre, des milliers de mauriciens se sont mobilisés, avec parfois les moyens du bord pour nettoyer le rivage et confectionner des boudins anti-pollution. Ici, des gaines de nylon garnies de paille de canne à sucre. "Ces boudins-là sont pris par des bateaux volontaires, les bateliers de Mahébourg, les plaisanciers de Mahébourg ont mis à disposition leurs bateaux volontairement", raconte Daveena Aubeeluck-Bauluck du club de plongée de Mahébourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants observent le naufrage du \"MV Wakashio\", le 6 août 2020, dans le sud-est de l\'île Maurice.
Des habitants observent le naufrage du "MV Wakashio", le 6 août 2020, dans le sud-est de l'île Maurice. (DEV RAMKHELAWON / L'EXPRESS MAURICE / AFP)