Forêts : la coupe rase, une méthode de plus en plus contestée

Publié
Forêts : la coupe rase, une méthode de plus en plus contestée
France 2
Article rédigé par
D.Sébastien, D.Basier, T.Simonet, T.Breton, "Airdroneone", "A Perte de Vues" - France 2
France Télévisions

Dans les forêts, les exploitants multiplient les coupes rases, qui consistent à abattre tous les arbres d'une parcelle pour ensuite les replanter. Cette pratique est de plus en plus contestée car elle provoque l'affaissement des sols et perturbe l'écosystème. Face à la pénurie mondiale de bois, l'objection a cependant peu de poids.

Du jour au lendemain, des trous béants apparaissent dans la couverture forestière. Ce sont les résultats des coupes rases, qui consistent à abattre tous les arbres d'une parcelle pour ensuite les replanter. Une méthode décriée par certains pour ses conséquences sur la biodiversité, mais encouragée par d'autres pour la bonne santé de l'industrie du bois, qui doit faire face à une pénurie mondiale de cette matière première.

Une pratique trop systématique selon les associations

Dans la forêt des Landes, une abatteuse coupe, sur une parcelle, des pins maritimes d'une cinquantaine d'années. Les exploitants revendiquent que c'est une forêt cultivée, et que les pins sont arrivés à maturité. Ils vont être remplacés. Sur certaines parcelles, l'objectif de la coupe rase est de produire un bois qui corresponde à la demande de l'industrie, alors que le bois qui était auparavant présent sur la parcelle n'y correspondait pas. Mais cette pratique est utilisée de manière trop systématique en France, selon des associations de défense de l'environnement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.