We demain : acheter la forêt pour mieux la protéger

Publié Mis à jour
We demain : acheter la forêt pour mieux la protéger
franceinfo
Article rédigé par
N. Boubetra, F. Siegel - franceinfo
France Télévisions

Dans le Morvan, pour sauvegarder des forêts d’une exploitation trop active, des citoyens se regroupent et achètent des parcelles pour les gérer de façon plus raisonnée.

Quand le chant des oiseaux se mêlent à la voix des hommes. À Dun-les-Places (Nièvre), des enseignants, boulangers ou encore gardes-forestiers ont acheté 40 000 euros cette parcelle de cinq hectares qui a bien failli disparaitre. Leurs ennemis : les coupes rases. De plus, les engins industriels ont saccagé les sols, dégradés les écosystèmes. De nombreuses forêts sont ainsi éradiquées au profit d’une monoculture de résineux rentables. Ils poussent vite et sont récoltés à 40 ans à peine.

Une gestion équilibrée pour préserver l’écosystème forestier

Un fléau pour Jean-Claude Pont qui a déboursé 500 euros pour adhérer à ce groupement forestier qui prône une gestion respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, les associés doivent choisir les arbres qu’ils souhaitent conserver avant le passage du bûcheron. "La vocation de ce groupe, c’est d’avoir une gestion équilibrée entre la production de bois et la préservation de l’écosystème forestier", précise Stéphane Carrusca, cogérant du groupement forestier "La forêt hospitalière".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.