Déchets : Les restes de nourriture transformés en énergie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Déchets : Les restes de nourriture transformés en énergie
France 3
Article rédigé par
A-C. Roth, X. Roman, C. Baume, E. Brouillard, M. Kassou - France 3
France Télévisions

Rien ne se jette, tout se transforme. Chaque année en France, dix millions de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle. La loi Grenelle impose désormais à certains professionnels d'en assurer la valorisation. De nouvelles filières apparaissent donc pour offrir une seconde vie à ces aliments : c'est le recyclage alimentaire. 

Et si les restes de nos repas servaient à produire de l'énergie ? Au Mesturet, une brasserie parisienne, les restes sont soigneusement triés, environ 50 grammes par client, selon les calculs du patron. "On va remplir un sac de biodéchets par service à peu près", estime Alain Fontaine. Ce restaurant dépasse le seuil des dix tonnes de biodéchets par an, ce qui l'oblige, selon la loi, à les trier et à les valoriser. 

Une matière transformée en gaz naturel

Les déchets des restaurants, des cantines et même de l'Elysée sont ensuite acheminés dans un centre de tri et de traitement. "La matière arrive dans des sacs [...] On va la passer dans la machine qui va nous faire une soupe. On va la stocker pour ensuite la repasser dans un hygiéniseur" détaille Stéphane Martinez président de Moulinot Compost & Biogaz. Cette soupe est à son tour transportée dans une unité de méthanisation. Dans les cuves, des bactéries dégradent la matière organique. C'est ce qui produit du gaz naturel, revendu ensuite à Engie. Les résidus seront épandus pour fertiliser les champs. Un retour à la terre des déchets alimentaires. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.