Bouches-du-Rhône : le frelon oriental, une nouvelle menace pour les abeilles

Publié Mis à jour
Bouches-du-Rhône : le frelon oriental, une nouvelle menace pour les abeilles
France 2
Article rédigé par
C. Guttin, G. Ammar, M-A. Peleran, France 3 Provence-Alpes, N. Sadok - France 2
France Télévisions

Pour la première fois, une espèce de frelon particulièrement redoutable pour les abeilles a été identifiée près de Marseille (Bouches-du-Rhône). Ce frelon est encore plus agressif que son cousin asiatique.

Le frelon oriental est le nouveau prédateur des abeilles. L'insecte a été détecté pour la première fois en France à Marseille (Bouches-du-Rhône). Marc Rigo, apiculteur amateur, dit devoir faire face à cette nouvelle menace tous les jours. "J'en ai tué, je crois, six ce matin en cinq minutes", confie-t-il. Plus dangereux et agressif que son cousin asiatique, deuxième cause de mortalité chez les abeilles, le frelon oriental pourrait décimer plusieurs ruches à lui tout seul.

Des températures plus chaudes pour expliquer son déplacement

"Ça vient perturber le fonctionnement des ruches, explique Marc Rigo. Les abeilles qui veulent sortir ont peur, et celles qui veulent re-rentrer, qui sont allées butiner, elles n'arrivent pas à rentrer, donc ça ralentit la production." D'habitude présente dans les Balkans, en Turquie ou bien en Asie orientale, cette espèce aurait pu atteindre la France par bateau. Des températures plus chaudes pourraient aussi expliquer son déplacement. Par ailleurs, s'il est plus dangereux pour les abeilles, le frelon oriental ne l'est pas pour l'homme.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.