Cet article date de plus d'un an.

Australie : 380 globicéphales échoués dans une baie en Tasmanie sont morts

D'après les sauveteurs, une cinquantaine de cétacés ont pu être ramenés vers le large. Une trentaine de dauphines-pilotes est encore en vie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une secouriste tente de venir en aide à un dauphin-pilote, le 22 septembre 2020. (BRODIE WEEDING / AFP)

L'opération n'a pas permis de les sauver. Les sauveteurs ont annoncé, mercredi 23 septembre, la mort de 380 globicéphales – ou dauphins-pilotes – coincés dans une baie reculée de Tasmanie, en dépit d'intenses efforts pour tenter de les sauver. "Nous avons un chiffre plus précis et nous pouvons confirmer que 380 cétacés sont morts", a déclaré Nic Deka, directeur des Parcs naturels de Tasmanie, qui a précisé que "30 sont toujours en vie et que 50 ont déjà été sauvés".

Les causes de ces échouages massifs de cétacés demeurent inconnues. Une soixantaine de personnes, dont des spécialistes de la protection de l'environnent et des employés de fermes aquacoles voisines, participent aux opérations de sauvetage des globicéphales retrouvés coincés lundi en partie submergés.

Mardi, les secouristes ont par exemple passé la journée dans les eaux peu profondes et froides, et ont sauvé 25 cétacés. A l'aide de câbles attachés aux bateaux, ils les ont ensuite escortés jusqu'au large. "La bonne nouvelle est que la majorité des cétacés sauvés sont toujours dans les eaux profondes et en train de nager", s'était félicité Nic Deka.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.