Attaques d'ours en Espagne : les éleveurs de brebis réclament une réunion franco-espagnole

L'ourse Claverina a traversé les Pyrénées et a semé la panique en Navarre, en Espagne. À l'occasion du "sommet de l'ourse" qui se tient ce vendredi au ministère de la Transition écologique à Madrid, la Navarre demande une réunion franco-espagnole.

Ours brun dans le parc animalier Les Angles, le 02 mars 2019.
Ours brun dans le parc animalier Les Angles, le 02 mars 2019. (MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les éleveurs de la région de Navarre redoutaient ce qui s'est finalement produit. Le gouvernement régional avait d'ailleurs fait part de son inquiétude aux autorités françaises, en octobre dernier, lorsque les deux ourses françaises ont été réintroduites en Béarn. L'une d'entre elles, Claverina, a traversé les Pyrénées et a semé la panique dans les vallées de Roncal et Salazar en Navarre. 

Bilan : huit brebis tuées

En colère, les éleveurs locaux dénoncent le manque d'information de la part du gouvernement français qui les a mis devant le fait accompli en réintroduisant les deux ourses dans les Pyrénées, sans qu'ils puissent adopter les mesures nécessaires. Le gouvernement de Navarre réclame ainsi plus d'information et une collaboration entre les différentes administrations des deux côtés des Pyrénées. Dans un compte-rendu publié ce vendredi, le ministère de la Transition écologique affirme progresser dans la coordination des actions en faveur de biodiversité pyrénéenne.

En Navarre, les éleveurs étaient habitués à laisser leurs troupeaux libres dans les montagnes pendant les mois chauds de l'année. Mais face aux attaques, la vigilance et la protection ont déjà pris le dessus.