VIDEO. Sivens : les pro-barrage défilent à Albi

Entre 2 000 et 4 000 manifestants, agriculteurs et élus, s'étaient donné rendez-vous samedi 15 novembre à Albi. Ils exigent le maintien du projet de barrage de Sivens, actuellement suspendu. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus de 3 000 personnes sont venus dire dans le calme leur exaspération, samedi 15 novembre dans l'après-midi, à Albi. Ils réclament un retour à la normale. "Je voudrais que le calme revienne sur la commune, que les gens puissent vivre normalement, que les agriculteurs puissent travailler normalement", témoigne Maryline Lherm, la maire de Lisle-sur-Tarn.

Des positions tranchées

La situation qu'ils dénoncent, c'est une centaine d'opposants au projet de barrage qui occupent la zone depuis des mois. Face à eux, des agriculteurs qui refusent l'abandon du projet. A l'image de Florian Belot, un jeune éleveur qui espère puiser un jour dans le réservoir pour sécuriser sa production de fourrage. "Le barrage servira à irriguer les luzernes pour produire la protéine chez nous et pas être dépendant des cours du soja comme on peut le faire actuellement", explique-t-il au micro de France 2.

Pro ou anti-barrage, les positions paraissent toujours aussi tranchées alors que des discussions de fond ont repris sur l'avenir même du projet de Sivens. Samedi 22 novembre, les opposants appellent à une nouvelle mobilisation nationale contre les violences policières. 

Le JT
Les autres sujets du JT