Cet article date de plus de deux ans.

Bactérie tueuse d'oliviers détectée en Corse : "C'est un fléau au même titre que la peste pour les hommes", s'inquiètent les producteurs d'huile d'olive

Pour la première fois en Corse, la bactérie xylella fastidiosa a été détectée sur des oliviers et chênes verts. Les professionnels de l'île redoutent "un drame écologique".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La bactérie xylella fastidiosa ravage les oliviers en très peu de temps. (TIZIANA FABI / AFP)

Le Syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse est très inquiet, après la détection pour la première fois de la bactérie xylella fastidiosa sur des oliviers et des chênes verts. Cette bactérie ravage les arbres en quelques semaines. "C'est un drame écologique qui s'annonce, pas uniquement un drame financier ni même culturel. Je ne sais pas comment on va en sortir", a réagi ce mardi sur franceinfo Fabienne Maestracci, la vice-présidente du syndicat Oliu di Corsica. Elle parle d'"un fléau au même titre que la peste pour les hommes".

Selon le syndicat, la lutte contre la propagation de cette maladie a été très mal gérée. "En principe, les oliviers ne doivent pas rentrer de zones infestées, en Espagne ou en Italie. Il en rentre quand même sur dérogation. Il en rentre des milliers et des milliers. Comment voulez-vous lutter quand au nom du fric, on vous dit qu'on ne peut pas arrêter un commerce ?", accuse Fabienne Maestracci.

Imaginez que le virus Ebola ait été géré comme ça. La moitié de l'Europe serait en train de crever aujourd'hui 

Fabienne Maestracci

à franceinfo

En Europe, la bactérie a fait d'importants dégâts, comme dans le sud des Pouilles, où "les oliviers ont été totalement ravagés. C'est quelque chose d'absolument désastreux", indique Fabienne Maestracci. Seuls les vignerons en Californie ont résisté en replantant des vignes OGM.

Jusqu'à présent, 25 foyers de la bactérie xylella fastidiosa avaient été détectés en région PACA et 350 en Corse, mais jamais jusque-là sur des oliviers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.