Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… Xylella Fastidiosa

La préfecture de Corse a confirmé jeudi l'existence d'un premier cas de Xylella Fastidiosa sur l'île. France Info vous explique qu'elle est cette bactérie tueuse d'olivier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Xylella Fastidiosa touche les vignes, les oliviers, et plusieurs autres espèces végétales © Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Xylella Fastidiosa, aussi appelée maladie de Pierce est connue depuis les années 80. Cette bactérie est transportée par des insectes et s'attaque à plusieurs espèces végétales : vigne, agrumes, café, avocat, et chêne entre autres.

 

En piquant et en se nourrissant de la sève, certains insectes déposent dans les plantes la bactérie. Xylella Fastidiosa s'installe dans le xylème (les tissus conducteurs de sève), et empêche le mouvement d'eau puisée dans les racines. Elle envahit feuilles, rameaux et fruits et infecte également les racines.

Symptômes et provenance

Il y a plusieurs symptômes. La plante apparaît brûlée et desséchée. Les feuilles sont parfois plus petites que d'habitude et elles peuvent jaunir ou rougir. Il n'existe pour l'instant aucun traitement contre la bactérie Xylella Fastidiosa. Lorsqu'elle se déclare, il faut arracher et détruire les arbres contaminés, ce qui est évidemment très redoutés par les producteurs.

 

Connue depuis les années 80, la bactérie a d'abord violemment touchée les Etats-Unis et notamment les vignes de Californie dans les années 90, puis tous le continent américain : Canada, Argentine, Paraguay, Venezuela et les citronniers du Brésil. Elle est apparue en Europe en octobre 2013, importée dans les Pouilles au sud de l'Italie.

 

En France, un cas avait été détecté en avril sur un plant caféier intercepté au marché de Rungis, près de Paris. En avril dernier, la Corse, craignant à cause de sa proximité avec l'Italie, avait mis en place un arrêté préfectoral. Il interdisait l'introduction de végétaux sensibles à Xyllela, y compris pour les particuliers.

 

A LIRE AUSSI ►►► La Corse sous la menace de la bactérie tueuse d’oliviers

Actions de lutte

Le ministère de l'Agriculture a lancé un plan d'action depuis septembre 2014. Les contrôles à l'importation ont été renforcés, "en lien avec les autorités italiennes ", précise le ministère. Ce vendredi, le Conseil régional de la politique animale et végétale fera un point pour annoncer de nouvelles mesures pour la Corse. Les plantes contaminées ont été arrachés jeudi.

 

Au niveau européen, Bruxelles a imposé une zone tampon autour du foyer de l'infection en Italie du sud. Une zone de 20km dans laquelle les arbres doivent être abattus. Si un nouveau foyer émerge, Bruxelles demande de détruire toutes les plantes contaminées et d'accroitre la surveillance dans un rayon de 100 mètres.

(Xylella Fastidiosa touche les vignes, les oliviers, et plusieurs autres espèces végétales © Maxppp)