EN IMAGES. Canada : les habitants de Fort McMurray évacuent la ville, ravagée par les flammes

Certains riverains ont dû quitter leur quartier en catastrophe. La situation semble néanmoins s'améliorer ce jeudi.

Un habitant de Fort McMurray (Canada) effectue une halte lors de l\'évacuation de la ville, menacée par un gigantesque incendie, mercredi 4 mai 2016.
Un habitant de Fort McMurray (Canada) effectue une halte lors de l'évacuation de la ville, menacée par un gigantesque incendie, mercredi 4 mai 2016. (JASON FRANSON / AP / SIPA)

L'exode pour éviter le pire. Les habitants de Fort McMurray, dans le nord de la province canadienne de l'Alberta, ont dû évacuer la ville de toute urgence avant qu'elle soit ravagée par les flammes, mercredi 4 mai. 

Selon les autorités, près de 2 000 habitations ont été détruites par le gigantesque incendie, qui a débuté lundi avec des feux de forêt et de broussailles, nombreux en cette saison dans la province. Aucune victime n'est à déplorer, mais l'état d'urgence a été décrété dans l'ensemble de l'Alberta, les autorités craignant une propagation des flammes dans le nord et l'est de la ville.

Des embouteillages interminables

L'ordre d'évacuation, donné mardi, a provoqué d'énormes embouteillages au nord et au sud de la ville. Sur Twitter, habitants et journalistes ont publié des images de files ininterrompues de véhicules sur les routes, sous un ciel chargé de fumée.

Paradoxe dans cette province où les plus importantes compagnies pétrolières sont implantées, les automobilistes ont parfois dû attendre plusieurs heures avant de pouvoir remplir leur réservoir pour continuer leur route. Des volontaires sont même venus en aide à ceux qui ont fini à sec.

Trois maisons sur quatre détruites dans un quartier résidentiel

Le quartier résidentiel de Beacon Hill, situé dans la partie sud de cette ville de 76 000 habitants, fait partie des plus sinistrés. Soixante-quinze pour cent des habitations de cette zone ont été réduites en cendres, selon la mairie. Un chiffre hélas peu surprenant, les riverains ayant parfois frôlé les flammes en prenant la fuite. 

La pluie de retour ce jeudi

La situation semble heureusement s'améliorer jeudi matin. Les images diffusées par la webcam de l'aéroport de la ville montrent en effet que le feu a perdu en intensité. La pluie, "tellement bienvenue" vu les circonstances, a même fait son retour.