La Corée du Nord envoie quelque 300 nouveaux ballons remplis d'immondices vers la Corée du Sud

En deux vagues, la semaine dernière, le régime nord-coréen avait fait s'envoler vers son voisin du sud des centaines d'aérostats lestés de sacs pleins de détritus.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des militaires sud-coréens inspectent à Incheon (Corée du Sud) le contenu de ballons de déchets envoyés depuis la Corée du Nord, le 2 juin 2024. (AP / SIPA)

La Corée du Nord a une nouvelle fois envoyé, samedi 8 juin, des ballons remplis d'immondices vers la Corée du Sud, a affirmé l'armée sud-coréenne. Dimanche, cette dernière a estimé que Pyongyang avait envoyé près de 330 ballons.

En deux vagues, la semaine dernière, la Corée du Nord avait fait s'envoler vers son voisin du Sud des centaines d'aérostats lestés de sacs pleins de détritus divers, des "cadeaux sincères" qui visaient, selon elle, à riposter aux envois vers son territoire de ballons chargés de propagande par des activistes sud-coréens. Dimanche 2 juin, Pyongyang avait annoncé cesser ces actions.

Séoul reprend la propagande par haut-parleurs

De son côté, Séoul a annoncé reprendre dimanche ses campagnes de propagande par haut-parleurs en direction du Nord. Bien qu'elles "puissent être difficiles à supporter pour le régime" de Kim Jong-un, ces mesures "transmettront des messages de lumière et d'espoir à l'armée et aux citoyens nord-coréens", affirme le régime sud-coréen.

L'analyse des ballons montre qu'ils ne contenaient "pas de substances dangereuses", a déclaré l'état-major interarmées de Séoul. Il a toutefois averti ses citoyens de se tenir à l'écart de ces aérostats et de signaler leur présence aux autorités. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.