Corées : retrouvailles historiques

En Corée du Nord, plusieurs dizaines de familles ont pu retrouver leurs proches séparés depuis plusieurs décennies.

France 3

Des embrassades, des accolades et des larmes qui coulent sur les visages de ces vieillards... Ce sont des hommes et des femmes séparés par la guerre de Corée et qui ne s'étaient pas revus depuis 65 ans. Ici, c'est une Sud-Coréenne de 82 ans entourée de ses deux soeurs nord-coréennes. "Je ne sais pas si je rêve ou pas. Je pensais que mes soeurs étaient mortes, mais elles sont bien vivantes", explique-t-elle.

Des vieilles photos apportées

Tous ou presque ont apporté de vieilles photos pour être sûrs de reconnaître un visage et partager de vieux souvenirs de famille. Souvent, l'émotion est trop forte, comme pour ce Sud-Coréen qui retrouve sa soeur. Il serait vain cependant d'entretenir trop d'espoir, car même si elles marquent un réchauffement entre les deux Corées, ces retrouvailles ne vont durer que quelques heures, jusqu'à mercredi 22 août, quand les frères, les soeurs, les femmes et les maris vont à nouveau être séparés, sans doute pour toujours. Les Sud-Coréens vont alors remonter dans leur bus pour retraverser la ligne de démarcation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lee Keum-seom (à gauche), 92 ans, rencontre son fils nord-coréen Ri Sung Chol (à droite), 71 ans, au mont Kumgang en Corée du Nord.
Lee Keum-seom (à gauche), 92 ans, rencontre son fils nord-coréen Ri Sung Chol (à droite), 71 ans, au mont Kumgang en Corée du Nord. (KOREA POOL / AFP)