Deux Corées : quelques heures de retrouvailles

En Corée, des réunions de retrouvailles sont organisées entre la Corée du sud et la Corée du nord. Seule une dizaine de personnes sont sélectionnées et peuvent retrouver des membres de leur famille. 

france 2

Elle a 90 ans et le pas alerte. Cette Sud-Coréenne se précipite vers son fils. Ils ne s'étaient pas vu depuis 68 ans. Ce fils avait quatre ans quand ils ont été séparés, c'était au début de la guerre de Corée, en 1950. Dans cette salle au Mont Kumgang, en Corée du Nord, se trouve un concentré d'histoires bouleversantes. Quelques photos pour tenter de rattraper six décennies d'absence et de manque. Cette Nord-Coréenne retrouve son frère, puis sa sœur.

"Ne pas parler du régime"

Incroyable voyage pour ces Coréens du Sud qui sont partis tôt ce matin, en bus, pour la Corée du Nord, ce pays sous dictature, totalement différent du leur. D'ailleurs, il n'est pas question de parler politique avec l'être cher qu'ils vont retrouver là-bas. "La Croix-Rouge nous a conseillés de ne surtout pas parler du régime et de ne pas évoquer ouvertement les souffrances des gens", raconte Hyesa Kim, 76 ans. Dans quelques minutes, ils seront de l'autre côté et aucune caméra occidentale ne sera présente. Au-delà du poste de frontière, le régime de Pyongyang exerce un contrôle absolu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lee Keum-seom (à gauche), 92 ans, rencontre son fils nord-coréen Ri Sung Chol (à droite), 71 ans, au mont Kumgang en Corée du Nord.
Lee Keum-seom (à gauche), 92 ans, rencontre son fils nord-coréen Ri Sung Chol (à droite), 71 ans, au mont Kumgang en Corée du Nord. (KOREA POOL / AFP)