Route de la soie : Hotan, une étape primordiale

À l'occasion de son feuilleton de la semaine, une équipe de France 2 revient sur l'une des grandes routes commerciales de l'époque, la route de la soie.

France 2

Alors que la route de la soie tient une place très importante dans l'histoire du commerce, une étape de cette traversée était particulièrement difficile : le désert du Taklamakan. Il s'agit du désert le plus dangereux au monde. "Celui dont on ne revient pas", selon un célèbre proverbe. "Quand la tempête de sable arrive, c'est comme si tu as un mur de sable qui peut s'écraser à tout moment. Tu ne vois plus rien", relate un homme, face à la caméra de France 2.

Entre 20 000 et 30 000 tapissiers professionnels

Heureusement, au bout du périple se trouve Hotan, une grande oasis qui présente de nombreuses qualités. Les plus beaux spécimens de jade se trouvent ici. Outre ces pierres, la soie constitue également l'une des spécialités de l'oasis. Le tissu fait d'ailleurs la fortune de Hotan. "Ici il y a entre 20 000 et 30 000 tapissiers professionnels, mais en tout plus de 100 000 personnes font ce travail", précise un habitant.

Le JT
Les autres sujets du JT