Cet article date de plus de quatre ans.

La répression de Tiananmen était une politique "correcte", selon le gouvernement chinois

Le 4 juin 1989, plus de 1 000 manifestants ont été tués lors de la répression menée par l'armée sur la place Tiananmen à Pékin.

Article rédigé par franceinfo avec AFP et Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La place Tiananmen à Pékin en Chine, le 7 mai 2019. (THOMAS PETER / REUTERS)

"Cet incident était une turbulence politique". La répression en 1989 de la manifestation de la place Tiananmen à Pékin était "la politique correcte à adopter", a déclaré dimanche 2 juin le ministre chinois de la Défense. "Le gouvernement central a pris les mesures pour stopper cette turbulence." 

S'exprimant devant des ministres de la Défense, des militaires de haut rang et des experts, le général Wei s'est demandé pourquoi la Chine est toujours accusée de ne pas avoir "géré correctement l'incident". "Ces 30 ans ont prouvé que la Chine a vécu des changements majeurs", a-t-il affirmé.

Censure à l'heure des commémorations

Il est rare que des représentants du gouvernement chinois s'expriment sur les manifestations du "Printemps de Pékin", dont l'évocation est bannie dans le pays et pour lesquelles les autorités n'ont jamais fourni aucun bilan, les estimations allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers de morts.

Le mouvement avait commencé en avril 1989 par une manifestation des étudiants de l'université de Pékin à l'occasion de la mort de Hu Yaobang, ancien secrétaire général du Parti communiste évincé par Deng Xiaoping. Le mouvement s'est ensuite élargi, les manifestants demandant la fin de la corruption et l'instauration de la démocratie. Dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, des soldats ont mis fin dans le sang à sept semaines de défilés et de grèves de la faim d'étudiants et d'ouvriers.

A l'approche du 30e anniversaire de cette répression sanglante, plusieurs défenseurs des droits de l'homme ont été placés en détention en Chine, tandis que des sites internet étaient bloqués, ont rapporté des associations. L'encyclopédie en ligne Wikipédia, déjà bloquée en chinois, est désormais bloquée dans toutes les langues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.