Photographie : l'homme qui a fait face aux tanks chinois

Cette photo est entrée dans l'Histoire. Le 5 juin 1989, un homme faisait face à une colonne de chars sur la place Tian'anmen à Pékin (Chine) pour protester face à la répression des autorités chinoises. Trente ans après, que sait-on de ce célèbre inconnu ? 

France 2

Une frêle silhouette. Un homme en chemisette blanche se dresse face aux tanks chinois. Une photographie emblématique prise sur la place Tian'anmen de Pékin (Chine), qui montre le courage d'un homme. Trente ans après, qu'est devenu cet homme ? Le 5 juin 1989, le photographe Arthur Tsang immortalise la scène, devenue historique. "J'étais sur un balcon au-dessus lorsque j'ai entendu une journaliste dire : 'Mais ce gars est fou'. En effet, j'ai vu qu'il y avait un homme devant les chars", explique le photographe. 

Il n'a jamais été identifié

En fait, quatre photographes sont placés sur le balcon de cet hôtel, aujourd'hui rénové. Ils sont à 500 mètres de la scène. Depuis plusieurs semaines, les étudiants et l'armée du peuple se font face sur la place. Le lendemain, la photographie fait la une des journaux du monde entier. Les images, tournées par une équipe américaine, font également le tour du monde. On s'aperçoit que l'homme se déplace devant un char pour l'empêcher d'avancer. Puis le rebelle s'en va, exfiltré par des hommes qui pourraient être aussi bien des étudiants que des policiers. Depuis ce moment, il n'a jamais été identifié. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier de police chinois surveille la foule qui franchit la porte nord de la place Tiananmen, à Pékin, alors que le drapeau national flotte devant le mausolée de Mao Zedong, le 13 avril 2000.
Un officier de police chinois surveille la foule qui franchit la porte nord de la place Tiananmen, à Pékin, alors que le drapeau national flotte devant le mausolée de Mao Zedong, le 13 avril 2000. (STEPHEN SHAVER / AFP)