La Chine teste le e-yuan, une monnaie numérique

Depuis le mois de mars, la Chine expérimente le paiement par téléphone portable. Une révolution monétaire qui permet à l'Etat de suivre chaque yuan dépensé. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une femme avec la monnaie numérique chinoise.  (MAXPPP)

A Shanghai, un quartier est en train de tester une version numérique de la monnaie officielle chinoise : le e-yuan. La Chine est la première grande économie dans le monde à effectuer cet essai depuis le début du mois de mars. Le e-yuan a la même valeur qu'un billet en papier, il est aussi à l’effigie de Mao, mais il est dématérialisé. Il suffit d’un téléphone portable et de l’application de la Banque centrale pour payer ses achats.

800 millions de personnes paient via monnaie numérique 

Pour ce test à durée illimitée, les clients ont été sélectionnés par la Banque centrale chinoise. "Tous les jours je fais mes courses sur ce marché, raconte un homme qui teste actuellement la nouvelle monnaie électronique. Pour participer, je me suis inscrit pour avoir un compte, mon dossier a été accepté et j'ai reçu un lien pour télécharger l'application. Je vire mes yuans depuis mon compte normal, ensuite je paye avec mon téléphone portable. C'est rapide et pratique."

En Chine, le liquide disparaît. 800 millions de Chinois règlent déjà leurs achats avec WeChat pay, une application du groupe privé Tencet. "Quand j'ai entendu parler de la e-monnaie, j'ai tout de suite accepté de participer à l'expérimentation, raconte une vendeuse de fruits et légumes. L'avantage c'est qu'il n'y a pas de frais pour le commerçant, contrairement aux applications privées. Les jeunes demandent à payer avec le e-yuan."

L'Etat peut suivre toutes les dépenses  

C'est une révolution monétaire qui est en cours analyse Jean-Dominique Seval, expert en économie numérique. "Chaque yuan numérique créé est suivi dans toute sa vie. On pourra même aller jusqu’à programmer les dépenses. Par exemple si l'Etat décide qu'il faut accélérer la circulation de ces yuans parce qu'il y a une crise et qu'il faut que les gens dépensent, l'Etat pourra dire 'vous avez tant de yuans, ils seront périmés à telle date'. L'Etat aura un regard permanent sur la circulation du moindre yuan créé et diffusé", prédit-il

Dans les échanges internationaux, la monnaie chinoise est encore très loin derrière le dollar et l'euro. Cependant, l'arrivée du yuan numérique en février 2022 lors des Jeux olympiques d'hiver de Pékin inquiète les occidentaux. L'euro numérique n'est pas prévu avant 2025.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.