Cet article date de plus d'un an.

Justice : un fugitif français identifié à Hong Kong après huit ans de cavale

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Justice : un fugitif français identifié à Hong Kong après huit ans de cavale
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un contrôleur aérien est activement recherché depuis huit ans. Soupçonné d'avoir assassiné l'un de ses collègues à l'intérieur de la tour de contrôle de l'aéroport Bâle-Mulhouse, le fugitif a été identifié à Hong Kong.

Vers quel pays Karim Ouali s'était-il envolé ? Il y a encore quelques mois, les enquêteurs n'en avaient pas la moindre idée. L'aiguilleur du ciel français, recherché depuis huit ans pour meurtre, s'était tout simplement évaporé. Le 27 avril 2011, il se rend sur son lieu de travail à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, où il n'avait pas remis les pieds depuis des mois. Arrêté pour dépression, Ouali ne supporte pas ses collègues.

Une cavale bien orchestrée

Armé d'une hache, il veut pénétrer dans la salle de contrôle. Il tombe sur Jean Meyer, l'un de ses supérieurs. Ouali l'assassine et s'enfuit. Quel était le plan précis de Karim Ouali ? En perquisitionnant son logement, la police retrouve un étrange récit apocalyptique de 400 pages. Avant sa cavale, Ouali a retiré 25 000 euros. Le jour du meurtre, il jette son portable et envoie son deuxième téléphone vers la Suisse, la fonction GPS allumée pour semer les policiers. Il dispose de plusieurs véhicules. Karim Ouali s'est envolé en mai 2011 à Hong Kong. Il a fait quelques semaines de prison là-bas pour avoir demandé l'asile à l'aide d'un passeport falsifié.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.