Hong Kong : le texte sur les extraditions retiré

Après des semaines de négociations, la loi sur les extraditions ne sera pas mise en place.

C'est un tour de force réussi pour les manifestants de Hong Kong. Pékin (Chine) a donné son accord pour que le texte controversé sur les extraditions soit retiré. Un revirement de situation surprenant. "Le président chinois Xi Jinping lui-même a déclaré devant un parterre de membres du parti communiste chinois qu'en politique, il fallait toujours faire preuve de détermination mais qu'un peu de flexibilité était aussi possible pour arriver à ses fins", décrypte la journaliste Angélique Forget.

Les manifestants pas totalement satisfaits

Si cet acte ressemble à une main tendue de la part de Pékin, cela n'a pas forcément été accueilli ainsi par les opposants à Hong Kong. "Pour beaucoup de manifestants, l'annonce du retrait de cette loi intervient trop tard. Le mouvement de contestation est né il y a près de trois mois maintenant et c'est ce qu'ils demandaient depuis le début", explique Angélique Forget.

>> EN DIRECT. Hong Kong apaise les esprits

Le JT
Les autres sujets du JT
La cheffe de l\'exécutif hongkongais Carrie Lam à Hong Kong, le 3 septembre 2019. 
La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam à Hong Kong, le 3 septembre 2019.  (EYEPRESS NEWS / AFP)