Hong Kong : la Chine fait entendre des bruits de botte

Après une nuit de chaos à l'aéroport de Hong Kong, où manifestants et forces de l'ordre se sont affrontés, la Chine a indiqué mercredi 14 août avoir envoyé des troupes dans la région de Shenzen.

France 2

Mercredi 14 août à Hong Kong, tout le monde retient son souffle après une nuit de chaos à l'aéroport. La cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, s’est exprimée dans la matinée. Elle demande à ce que la loi et l'ordre soient rétablis pour que Hong Kong "ne tombe pas à nouveau dans le chaos". Personne ne sait encore ce qu'il se passera aujourd'hui, si les manifestants iront à l'aéroport, s'il y aura de nouveaux affrontements et de nouvelles annulations de vols.  

Préparatifs militaires

En tout cas, un tribunal hongkongais a déclaré toute occupation de l'aéroport illégale. De son côté, la Chine fait entendre des bruits de botte aux portes de la cité semi-autonome. De plus en plus, depuis quelques jours, des militaires s'amassent dans la région de Shenzen. Donald Trump a confirmé l'information dans un tweet. Encore faut-il que Pékin fasse la demande expresse d'envoyer l'armée, indique Arnaul Miguet, le correspondant de France 2 en Chine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Xi Jinping, le président chinois, le 26 avril 2019 à Pékin. 
Xi Jinping, le président chinois, le 26 avril 2019 à Pékin.  (ALEKSEY NIKOLSKYI / SPUTNIK / AFP)