Feuilleton : Sur les toits du monde (3/5)

Le feuilleton de la semaine de France 2 vous embarque pour Hong Kong (Chine), ville toute en verticalité. En raison de loyers très élevés notamment, une véritable vie s'est développée sur les toits de la ville.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hong Kong, la ville chinoise aux mille gratte-ciel. Une mégapole encombrée de tours, toujours plus hautes, toujours plus vertigineuses. La ville est le nouveau terrain de jeu des amateurs de sensations fortes, les "rooftopers", soit ceux qui aiment grimper sur tous les toits de la ville. "Quand on nous voit grimper comme cela, à mains nues et sans cordes, on peut se dire que c'est dangereux", explique l'un d'eux. "Mais nous restons toujours dans la limite de ce que nous savons faire". Pour eux, c'est une façon d'échapper à la densité de la ville, l'une des plus peuplées de la planète. "Tu as l'impression que tout se passe au ralenti, tu n'entends pas les bruits, les gens tout cela".

Le dernier recours des populations modestes

Pour d'autres, les toits sont une nécessité. Hong Kong est une des villes les plus riches au monde, mais aussi une des plus chères, notamment au regard du prix de l'immobilier. Pour les classes les plus modestes, il est presque impossible de se loger. Alors, ils n'ont d'autre solution que de vivre sur les toits de la ville, même si de telles locations sont illégales. Officiellement, environ 3 000 personnes vivent dans ces bidonvilles en hauteur, selon la municipalité. Mais selon une ONG très présente auprès des populations, ce chiffre est en réalité bien plus élevé. Envrion 30 gratte-ciel sortent de terre chaque année à Hong Kong. Autant de toits à s'approprier dans cette cité qui manque d'espace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Feuilleton : Sur les toits du monde (3/5)
Feuilleton : Sur les toits du monde (3/5) (FRANCE 2)