Chine : la chirurgie esthétique, nouvel outil pour trouver un emploi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Chine : la chirurgie esthétique, nouvel outil pour trouver un emploi
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron - France 2
France Télévisions

En Chine, les hommes plébiscitent de plus en plus la chirurgie esthétique pour mettre toutes les chances de leur côté dans leur recherche d’emploi.

Xia Shurong n’a pas encore trente ans, mais il s’apprête déjà à faire sa deuxième opération de chirurgie esthétique. Cette fois, il souhaite un nez plus marqué. "C’est comme pour ma première opération, c’est sous anesthésie, je ne suis pas nerveux du tout", confie-t-il en se dirigeant vers le bloc. Comme lui, Nai Wen, un acteur et mannequin, n’a pas hésité à avoir recours à la chirurgie esthétique, mais il en est, lui, à soixante opérations. "Ça a changé mon destin, on ne peut pas dire que j’étais laid avant, mais mon apparence était trop ordinaire", assure le trentenaire.

L’influence des réseaux sociaux

À Pékin et dans les grandes villes chinoises, de plus en plus d’hommes poussent les portes des cliniques dédiées. Ils veulent une peau plus claire, des yeux plus grands, un nez plus prononcé. Beaucoup sont influencés par les réseaux sociaux. "Depuis deux ans, le nombre d’opérations sur les hommes a augmenté, et pour les soins de peau également", confirme un chirurgien. Et pour cause, nombreux sont ceux à penser que la chirurgie esthétique peut leur apporter "plus d’opportunités" sur le marché du travail. En Chine, 17% des hommes exerçant une profession de cadre y ont eu recours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.