Chine : comment le régime cherche-t-il à imposer sa propagande ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Chine : comment le régime cherche-t-il à imposer sa propagande ?
franceinfo
Article rédigé par
C. Giroud - franceinfo
France Télévisions

L'Institut de recherche stratégique de l'école militaire (IRSEM) a publié, lundi 20 septembre, un rapport permettant de prendre conscience du "soft power" chinois. 

Pour étendre l'influence chinoise, les moyens déployés sont spectaculaires. C'est ce qu'indique un rapport de l'Institut de recherche stratégique de l'école militaire (IRSEM). Pékin disposerait ainsi de son propre centre opérationnel de commandement, la base 311, installée à Fuzhou, dans le sud du pays. Deux millions de Chinois seraient payés à temps plein pour relayer la propagande du régime.

Contre-attaquer les discours hostiles à la Chine

De plus, vingt millions agiraient à temps partiel, à la demande, pour inonder les réseaux sociaux et créer l'illusion de mouvements spontanés. Des trolls, en chair et en os, seraient ainsi sollicités pour contre-attaquer les discours hostiles à la Chine. Exemple, en mars 2021 : le pouvoir chinois a monté une opération de désinformation pour accuser les États-Unis d'être à l'origine de la pandémie de Covid-19. Dans l'Hexagone, le rapport pointe des liens avec certaines maisons d'édition, think tanks et fondations, qui font la part belle aux positions de Pékin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.