Le Québec refuse de payer la facture (astronomique) des funérailles de René Angélil

La société de production de Céline Dion a demandé le remboursement d'une facture de 700 000 dollars (470 000 euros).

Céline Dion devant le cercueil de René Angélil, le 22 janvier 2016. 
Céline Dion devant le cercueil de René Angélil, le 22 janvier 2016.  (Geoff Robins / AFP)

Après les larmes, la facture. Et elle a bien failli être salée pour le contribuable québécois. Les obsèques de René Angélil auraient en effet coûté 700 000 dollars canadiens, soit environ 470 000 euros, selon la radio montréalaise 98,5 FM, jeudi 31 mars. Production Feeling, la société de production de la chanteuse et de son défunt mari, en charge des obsèques, a envoyé cette facture au ministère québécois des Relations internationales. 

Une somme considérable qui n'a pas manqué de faire grincer des dents au Québec, surtout lorsque l'on sait que l'Etat québécois a coutume de défrayer entre 45 000 et 75 000 dollars pour des funérailles nationales. Mais le gouvernement a décidé de clore la polémique, en annonçant une prise en charge pour un peu moins de 50 000 des 700 000 dollars des frais d'obsèques du défunt imprésario et époux de Céline Dion. 

"Un montant de 49 770,76 dollars sera payé suite à la réception d'une liste de coûts de Production Feeling", a indiqué François Caouette, porte-parole du ministère des Relations internationales. "Le coût de location de l'église, les fleurs, le photographe, l'avis de décès, le registre de condoléances... tout ce volet est payé par le gouvernement, pour ce qui est des autres volets, cela relève de la famille du défunt", a-t-il expliqué. Ni Production Feeling, ni la porte-parole de Céline Dion n'ont souhaité faire de commentaires.