Covid-19 : le Québec instaure un couvre-feu à 22 heures et interdit les rassemblements

Le Premier ministre du Québec a évoqué jeudi une "situation extrême", nécessitant des mesures radicales pour "sauver les hôpitaux et de sauver des vies".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le square Jacques-Cartier de Montréal, le 9 janvier 2021, pendant le couvre-feu face au Covid-19. (ERIC THOMAS / AFP)

Le Québec a annoncé jeudi 30 décembre le retour du couvre-feu nocturne de 22 heures à 5 heures du matin dans l'ensemble de la province dès le réveillon du Nouvel An. Ces nouvelles restrictions interviennent au moment où des contaminations record dues à la propagation fulgurante du variant Omicron du Covid-19 sont recensées au Canada.

"C'est un geste qui est extrême parce que la situation est extrême", a déclaré le Premier ministre du Québec François Legault lors d'un point presse, en évoquant la nécessité de "sauver les hôpitaux et de sauver des vies". Les rassemblements privés seront désormais limités à la bulle familiale.

Jusqu'à 4 100 euros d'amende

Le couvre-feu sera en vigueur pour une durée qui n'a pas été précisée après avoir été précédemment imposé de janvier à fin mai face à la seconde vague de coronavirus. Il s'agissait alors d'une mesure inédite au Canada à l'échelle d'une province depuis l'épidémie de grippe espagnole il y a un siècle.

Les contrevenants risquent une amende allant de 1 000 à 6 000 dollars (4 100 euros). Les salles des restaurants seront fermées à compter de vendredi. La rentrée scolaire dans les écoles et universités est repoussée au 17 janvier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Québec

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.