États-Unis : un hameau mangé par la glace en bordure du lac Érié

Au bord du lac Érié, entre les États-Unis et le Canada, les vents violents et les températures glaciales ont transformé les habitations alentour en véritables sculptures de glace. Des images incroyables.

franceinfo

Autour du lac Érié, qui sépare les États-Unis du Canada, des habitations sont véritablement mangées par la glace. Le hameau de Hamburg, dans l'État de New York, s'est ainsi retrouvé congelé, les murs et les toits des maisons recouverts d'une épaisse couche de glace. Les images tournées sur place sont exceptionnelles. De nombreuses stalactites de glace se forment sous les gouttières. Les fenêtres des habitations, elles aussi victimes du froid, sont totalement opacifiées par la glace.

Le dégel pourrait endommager les maisons

Un mauvais sort se serait-il abattu sur cette plage du lac Érié ? Il n'en est rien. On doit ces images incroyables aux vents violents et aux vagues qui ont balayé le lac. Les habitants craignent maintenant le dégel qui pourrait endommager leurs maisons. L'année dernière, en février, c'est un phénomène qualifié de "tsunami de glace" qui avait été observé sur le lac. Des blocs entiers de glace s'étaient alors accumulés sur les côtes, créant un véritable mur blanc entre la route et l'eau.

Une maison congelée autour du lac Erié, aux Etats-Unis
Une maison congelée autour du lac Erié, aux Etats-Unis (FRANCEINFO)